Pour riposter à l’impact de COVID-19 sur la subvention VIH

D’importantes mesures ont été adoptées par le Fonds mondial qui est aujourd’hui le principal réseau subventionnaire qui offre à travers un dispositif de riposte au COVID-19 (ou C19RM), un appui sans précédent aux pays à revenu faible et intermédiaire pour l’acquisition de tests de diagnostic, de traitements (y compris l’oxygène médical) et d’équipements de protection individuelle (EPI) pour lutter contre le COVID-19, ainsi que d’éléments essentiels au renforcement des systèmes de santé.

Cet investissement qui aide les pays dont la Tunisie à atténuer l’impact du COVID-19 sur les programmes de lutte contre le VIH/sida, et apporte des améliorations urgentes dans les systèmes de santé et les systèmes communautaires, comporte ce qui suit:

  • Mesures de renforcement de la riposte au COVID-19
  • Adaptation des programmes de lutte contre le VIH au contexte du COVID-19
  • Renforcement des systèmes sanitaires et communautaires

Ces trois domaines comportent aussi des activités transversales qui appuient les ripostes communautaires au COVID-19.

C’est dans cette optique qu’un atelier a été organisé par le CCM avec les membres et ses partenaires visant à analyser cet impact et mettre aussi en relief les leçons d’échec et de réussite pendant l’épidémie de COVID-19.

 

Partager
Facebook
Twitter

Evénements

Leave A Comment

Your Comment
All comments are held for moderation.